ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Strigoi : du tombeau au berceau


Vallenfyre avait été créé en 2010 dans des circonstances tragiques : Gregor Mackintosh avait besoin d’un exutoire cathartique suite au décès de son père. Un projet qui était vite devenu un retour aux sources pour le guitariste de Paradise Lost, se replongeant dans ses premiers amours de jeunesse dans la musique extrême. Après trois albums, Vallenfyre était arrivé en bout de course, mais Mackintosh a clairement pris goût à sa double vie. Un équilibre s’était créé après la redécouverte des joies cachées et pures de l’underground face au feu des projecteurs qu’il connaît depuis trente ans avec son groupe principal.

Rien d’étonnant, donc, à ce qu’un nouveau projet soit né fin 2018 dans le tombeau de Vallenfyre : le bien nommé Strigoi, fondé avec le bassiste-parolier Chris Casket. Strigoi reprend ainsi les fondamentaux de Vallenfyre pour les affiner, les développer et les emballer dans une dose de théâtralité. Si Paradise Lost représente le penchant mélancolique de Mackintosh, Strigoi sera sa version horrifique et malfaisante.

C’est ce que nous explique en substance Gregor Mackinstosh, traçant les liens entre Vallenfyre, Paradise Lost et Strigoi, ainsi que la genèse de ce premier album au titre sans équivoque : Abandon All Faith, symbole de son militantisme athée et d’une obsession parmi d’autres dont il nous parle ci-après…

Lire l’interview…



Interview   

Gregor Mackintosh : l’élévation par la racine


L’année fut chargée pour Greg Mackintosh. Avec ses groupes Paradise Lost et Vallenfyre, l’homme a dû jongler entre la composition, la sortie et la tournée deux albums, respectivement Medusa et Fear Those Who Fear Him. Et pourtant, et ce malgré un Medusa revenant plus que jamais aux premiers amours doom-death, l’univers des deux groupes tendent plus à se compléter que se répéter. Contre l’élégante et omniprésente mélancolie de l’un, une rage puissante et libératrice se présente dans l’autre. Mais, malgré toute l’importance personnelle que ce dernier peut revêtir pour lui, Greg a décidé de clore l’aventure de ce groupe à la démarche originellement cathartique. Fin 2018, il faudra donc vraisemblablement se séparer de Vallenfyre mais les souvenirs de brutalité grasse qu’il nous a offert en live resteront, tout comme ses trois albums.

Si nous avions vu avec Nick Holmes plusieurs aspects de Paradise Lost et de Medusa, nous avons profité du passage du musicien, ayant troqué sa casquette de guitariste pour celle de chanteur, pour obtenir à la fois un deuxième angle de vue mais aussi voir les interconnexions artistiques entre ses deux groupes. Ainsi pendant que, dans sa loge, il raccommodait lui-même le pantalon qu’il allait porté le soir-même sur scène, il nous parle de sa manière de penser, de composer, sa relation à la scène metal et à l’underground ou encore d’une sphère plus privée.

Lire l’interview…



Live Report   

Retour en salle avec Vallenfyre


En 2010, Gregor Mackintosh, guitariste de Paradise Lost, forme Vallenfyre, et se met au chant. Un moyen pour lui de faire le deuil de son père qui venait de mourir. En résulte en 2011 la sortie d’un album dont le son death old school est particulièrement violent, gras et dont on peut ressentir l’énergie libératrice qu’a dû éprouver le musicien. Une musique probablement autant cathartique pour Gregor que pour ceux qui l’écoute.

Ce soir le groupe est de passage à la Boule Noire. Un concert à ne pas louper car Gregor à annoncé que Vallenfyre resterait sur la trilogie terminée par l’album For Those Who Fear Him sorti en juin dernier et que, par conséquent, le groupe n’enregistrerait plus d’albums. Malheureusement cette date parisienne n’accueille pas le public espéré. Est-ce la pluie ou une rentrée des festivals difficile ? Ce qui est sûr, c’est que les absents ont loupé l’une des dates les plus prenantes de l’année, nous permettant ainsi de mettre parfaitement dans le bain nos oreilles pour cette fin d’année s’annonçant particulièrement chargée en décibels du côté de Paris.

Lire la suite…



News Express   

VALLENFYRE n’enregistrera probablement plus d’album


Au cours d’un entretien pour Metal Covenant, le guitariste de PARADISE LOST Gregor Mackintosh explique que Fear Those Who Fear Him, sorti le 2 juin dernier, sera vraisemblablement le dernier album de son autre groupe VALLENFYRE, déclarant : « Nous sommes à 90 pour cent sûrs maintenant que nous n’enregistrerons plus rien avec VALLENFYRE. Donc nous resterons sur une trilogie. »



News Express   

VALLENFYRE va se produire à la Boule Noire de Paris


Voir agenda concert.



News Express   

VALLENFYRE dévoile le clip vidéo de la chanson « The Merciless Tide »


VALLENFYRE, le groupe death/doom metal du guitariste de PARADISE LOST Gregor Mackintosh, a sorti son troisième album, intitulé Fear Those Who Fear Him, le 2 juin via Century Media . Voir les détails…



News Express   

VALLENFYRE dévoile la nouvelle chanson « Nihilist »


VALLENFYRE, le groupe death/doom metal du guitariste de PARADISE LOST Gregor Mackintosh, sortira son troisième album, intitulé Fear Those Who Fear Him, le 2 juin via Century Media . Voir les détails…



News Express   

VALLENFYRE dévoile la nouvelle chanson « An Apathetic Grave » via une lyric video


VALLENFYRE, le groupe death/doom metal du guitariste de PARADISE LOST Gregor Mackintosh, sortira son troisième album, intitulé Fear Those Who Fear Him, le 2 juin via Century Media . Voir les détails…



News Express   

VALLENFYRE dévoile le clip vidéo de la chanson « Kill All Your Masters »


VALLENFYRE, le groupe death/doom metal du guitariste de PARADISE LOST Gregor Mackintosh, sortira son troisième album, intitulé Fear Those Who Fear Him, le 2 juin via Century Media . Voir les détails…



News Express   

VALLENFYRE : les détails du nouvel album Fear Those Who Fear Him


VALLENFYRE, le groupe death/doom metal du guitariste de PARADISE LOST Gregor Mackintosh, sortira son troisième album, intitulé Fear Those Who Fear Him, le 2 juin via Century Media . Voir les détails…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3