ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Van Halen : l’Europe, c’est encore loin


Après avoir passé la fin de l’année 2011 à critiquer le retour tourmenté de Van Halen, sa mauvaise communication (pour ne pas dire son absence) qui laissait place à toutes les rumeurs jamais contredites, mais aussi à des gaffes comme l’annonce de l’annulation d’une tournée européenne sans même avoir au préalable annoncé ladite tournée, enfin surtout après avoir eu droit à un beau début de tournée américaine début 2012, il n’était pas question de faire de même cette année. Le groupe a dû finalement annuler une trentaine de dates sur cette tournée américaine qui l’a justement empêché de venir en Europe en juin, eh bien, c’est dommage, surtout pour les Ricains, donc on ne se moque pas.

Et puis on veut bien les comprendre (qu’est-ce qu’on est magnanime !), peu après l’annonce, d’abord, du report de ces dates, Eddie Van Halen expliquait que c’est la fatigue qui les y poussait : « Nous avons eu les yeux plus gros que le ventre. Ce disque nous a pris beaucoup [d’énergie]. » Et dans ce même entretien, le guitar-hero disait : « En novembre, nous irons au Japon, et à la nouvelle année, nous pourrions faire quelque chose de spécial mais nous ne pouvons pas encore en parler. »

Mais il y a un mais…



Éditorial   

Les médailles de metal des Jeux Olympiques


Le plus grand des plus grands événements sportifs a commencé depuis quelques jours : les Jeux Olympiques, vous l’aurez remarqué, ça ne vous a pas échappé. Les meilleurs athlètes du monde concentrés en un lieu, pour la gloire du beau sport, sans égoïsme, basses ambitions personnelles, le bel esprit sportif qu’on aime le plus voir dans toutes compétitions. C’est un honneur d’être présents aux J.O., de représenter sa nation (et non un sponsor) et sa discipline. Et même si Pierre de Coubertin, père des Jeux Olympiques modernes, a affirmé que « l’important, c’est de participer » il n’en a pas moins dit : « Le succès n’est pas un but mais un moyen de viser plus haut. » Et donc, dans une telle compétition chacun cherche quand même à atteindre le sommet, mais surtout pour se dépasser car, quand on est au plus haut niveau, le dernier sommet à atteindre, c’est ses propres limites.

Mais bon, on n’est pas à Philo Mag, alors parlons un peu de metal puisqu’en fait, tous ces athlètes, ce qu’ils veulent, c’est mettre la main sur le plus précieux métal. Et du metal, nous, on en a à leur donner. Et du lourd ! Et on en a pour tout le monde… ou presque.

On s’est fait une liste de titres parfaits pour accompagner dix des épreuves de ces Olympiades de Londres. Bien sûr, il a été difficile de trouver des morceaux qui s’accordent parfaitement avec le pentathlon, le water-polo, le badminton ou encore le beach volley (même Steel Panther ne l’a pas encore fait) mais voilà le résultat.

Dix titres pour dix épreuves olympiques.



Nouvelles Du Front   

Scorpions : une coupe du monde et des fonds de tiroir


Retour en 1985. Nous sommes un an après la sortie de l’incontournable Love At First Sting qui propulsa les Scorpions vers le panthéon des rockstars. Cette année là se tient à Rio de Janeiro au Brésil, entre le 11 janvier et le 20 janvier, la toute première édition du Rock In Rio, devenu aujourd’hui une institution. Le Rock In Rio, Scorpions, une histoire de quelques 500 000 fans. Énorme, entends-je ? Certes, mais cette performance risque d’apparaître en comparaison comme une crotte de mouche si ce qu’annonce Matthias Jabs en interview pour ArizonaRepublic.com se confirme.

Une nouvelle palpitante. Car oui, à l’inverse des organisateurs des J.O. de Londres de cet été, qui ont contacté le manager des Who pour convaincre Keith Moon, accessoirement décédé en 1978, de venir jouer durant la cérémonie de clôture de ceux-ci , les organisateurs de la prochaine Coupe du Monde de football qui se tiendra au Brésil auraient démarché les bien vivants Scorpions afin de jouer durant la cérémonie d’ouverture : « Nous avons été approchés pour jouer pour l’ouverture des Championnats du monde de football en 2014. Ce n’est pas confirmé, mais ces possibilités, nous ne pouvons pas les laisser filer » confie Matthias Jabs.

Lire la suite.



Nouvelles Du Front   

Europe peut-il se séparer de ‘The Final Countdown’ ?



Joey Tempest, chanteur d’Europe, a affirmé au magazine Classic Rock : « Nous en parlons sérieusement et, oui, cela inclut de retirer ‘The Final Countdown’ [de la setlist de nos concerts]. Mais, là, maintenant, nous ne sentons pas que ce soit la bonne chose à faire. Les fans viennent à nos concerts avec l’espoir d’entendre certaines de leurs vieilles chansons préférées et ils ne seraient pas heureux si nous faisions ça. Mais c’est certainement quelque chose que nous pourrions faire dans le futur. »

Des propos très sensés (et plus particulièrement la partie concernant la nécessité de respecter certains désirs des fans) mais avec, au fond, une idée assez discutable : le groupe peut-il se débarrasser d’un tel tube, une chanson qui a aussi profondément marqué la culture populaire, dans ses setlists ? Évidemment, un tube, c’est à double tranchant : ça peut vous assurer une très longue carrière grâce à un seul « coup de maître » (contrôlé ou non) mais ça peut aussi devenir très encombrant, surtout quand ce n’est pas vraiment comme ça qu’on aimerait qu’on se rappelle de vous.

Lire la suite…



Live Report   

Van Halen sonne le Bell de Montréal


On en aura dit des choses sur Van Halen en 2011. On s’en sera même moqué avec tout le bazar qui (en fait, depuis fin 2010) a entouré ce retour de la famille Van Halen en compagnie de David Lee Roth. Un come-back pavé de faux pas comme l’annonce de l’annulation d’une tournée européenne qui elle-même n’avait pourtant pas été annoncée.

Et puis, ils sont vraiment revenus. Annonçant une tournée nord-américaine, mais aussi avec un nouvel album, A Different Kind Of Truth, qui, sans être révolutionnaire, faisait tout de même honneur au reste de la discographie du groupe et nous faisait plaisir en nous rapportant un David bien en voix et un Eddie qui en avait encore (à nouveau ?) au bout des doigts. Et qu’importe que ce soit ou non d’anciennes compos tirées d’un tiroir et dépoussiérées. On a pris l’avion, franchi un océan, pour faire amende honorable auprès des flamboyants Californiens. Direction la Belle Province, Montréal et le Centre Bell.

Lire la suite…



Metalanalyse   

Van Halen fait son retour vers le futur


Dans un récent article du Los Angeles Times, le chanteur David Lee Roth est cité qualifiant A Different Kind Of Truth, le nouvel album de Van Halen, de « collaboration avec le passé ». Et pour cause, comme l’avait également évoqué Roth, le groupe s’est réapproprié du matériel musical, des paroles et des démos datant de 1975 à 1977 qui avaient été délaissées à l’époque de leur premier album. Nombre de ces titres peuvent d’ailleurs être entendus sur divers bootlegs pré-80. En sus, les connaisseurs reconnaîtront dans le titre « Blood And Fire » quelques passages empruntés à l’instrumental « Ripley » originellement entendu dans le film The Wild Life sorti en 1984.

Alors, que cache ce vide-grenier ? Pourquoi des titres qui n’avaient pas été jugés assez bons à la fin des années 70 le seraient assez aujourd’hui ? Sammy Hagar, l’ex-chanteur de Van Halen, qui n’a pas sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit de parler de son ancien groupe, pense avoir la réponse : « Je pense que c’était probablement intentionnel parce que je ne pense pas qu’ils aient eu le choix. S’ils avaient eu le choix, ils auraient fait de nouvelles choses. Ils auraient écrit quelque chose en tant que groupe. […] Je pense qu’il n’y a ni inspiration ni créativité. S’il y en avait, ils auraient écrit de nouvelles chansons. »

Lire la suite…



Interview   

Chickenfoot : Le red rocker et son cocktail explosif


Après avoir eu le plaisir de s’entretenir avec Joe Satriani et Michael Anthony, en écoutant Sammy Hagar parler il devient évident pourquoi ces musiciens ont cherché à monter un groupe ensemble. Ils ont le même enthousiasme, le même côté bon enfant sans prise de tête et la même intention de réaliser de bonnes chansons, sans toutefois occulter le plaisir et le fun car, autrement, tout du moins pour eux, ça n’a pas de sens : « On peut s’amuser plus parce qu’on n’a pas besoin de faire semblant d’être d’excellents musiciens » résume Sammy Hagar qui avoue se marrer en regardant Satriani jouer parce qu’il « est tellement bon que ça en devient drôle ». On peut dire que ces mecs se sont bien trouvés !

Parler avec le Red Rocker a permis d’approfondir quelques thématiques liés à Chickenfoot déjà abordés avec ses collègues mais aussi d’autres sujets. L’un de ceux-ci est clairement politique et a finalement été assez peu abordé par les autres médias. Sur les titres « Three And A Half Letters » et « No Change », Hagar évoque en effet, au moyen de paroles poignantes, le thème de la crise et de sa déception des gouvernements. C’était donc une bonne occasion de lui proposer de développer sa vision du contexte sociopolitique actuel.

En revanche, il est assurément impossible de passer outre le sujet Van Halen. L’ex-chanteur du groupe n’a jamais eu sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agissait d’évoquer l’inactivité de son ancienne bande, alors à la veille de la sortie de leur nouvel album, dont le single Tattoo a déjà été dévoilé, il fallait bien recueillir son sentiment. Et, encore une fois, il ne mâche pas ses mots ! « Si tu n’a rien de bon à dire sur quelqu’un, autant ne rien dire » affirme Sammy en réponse à l’une de nos premières questions. Force est de constater que ce précepte ne s’applique pas encore au sujet Van Halen. Mais qui peut lui en vouloir de nous répondre, avec sincérité qui plus est ? Pas nous, bien évidement…

On vous laisse découvrir tout ceci dans l’entretien qui suit…



Nouvelles Du Front   

Van Halen : gare aux gaffes !


Le retour de Van Halen ne se sera pas fait sans remous. Inutile de revenir sur la polémique maintes fois évoquée dans nos colonnes concernant la curieuse manière du groupe de communiquer au sujet de son come-back.

Cependant, deux nouvelles affaires, plus ou moins discutables, concernant directement le nouvel album du groupe ont émergé. La première, tout d’abord dénoncée par les fans du groupe mais aussi alimentée par l’ancien chanteur du groupe lui-même Sammy Hagar, concerne la ressemblance entre le (très sympathique au demeurant) nouveau single « Tattoo » et des démos du groupe datant des années 70. Déjà, dans une interview qu’il a accordée en novembre dernier à Rolling Stone, il accusait ses anciens collègues de ne pas avoir écrit d’album, mais d’avoir simplement réenregistré de vieilles démos. Nous avons commenté avec lui ses propres propos dans un entretien qui paraîtra d’ici quelques jours et il n’en démord pas, déclarant que « Van Halen n’avait pas le choix car ils n’ont plus aucune inspiration ».

Lire la suite…



Nouvelles Du Front    Vide(o)rdure   

Van Halen : « Que quelqu’un m’amène un docteur ! Je sens un pouls ! »


Admettons qu’on ne l’attendait pas celle-là… A l’heure où nous sommes, à quelques jours de faire le bilan complet de l’année 2011, nous ne nous apprêtons pas à retenir Van Halen parmi les héros de l’année.

Et puis, soudain, au lendemain de Noël, alors qu’on court après son foie pour le récupérer en bonne forme pour le 31, entre l’Alka Seltzer et l’aspirine, voilà que quelque chose nous vient de Van Halen ! Il bouge ! Il est vivant ! C’est la première info qui nous vient directement du groupe depuis… A en juger par sa page Facebook : six mois ! Et encore, ce n’était que pour nous parler de son MySpace (qu’il repose en paix). Au-delà, c’était même un silence qui durait depuis deux ans !

Et voilà que le groupe vient de mettre son site à jour et qu’il nous offre une vidéo pour nous annoncer le plus officiellement du monde une tournée pour 2012.

Voir la suite…



Nouvelles Du Front   

La bouffonade Van Halen : la suite…


Il y a quelques semaines, sur la question du retour de Van Halen, nous avions conclu (non sans une pointe d’humour) qu’il est aujourd’hui à peu près aussi hasardeux d’annoncer quoi que ce soit sur ce groupe que de promettre la diffusion d’une photo récente d’Elvis Presley en compagnie du monstre du Loch Ness… Conséquence de cela : toute info le concernant est à transmettre avec des pincettes, avec un large emploi du conditionnel, voire à ignorer tant la fiabilité de celle-ci est parfaitement douteuse.

C’est le genre d’extrémité que nous avons atteinte avec la rumeur qu’avaient lancé les organisateurs des Grammy Awards nous titillant la fan-attitude avec des messages du type : « Devinez quel groupe se réunissant sera à la cérémonie de nominations de Grammy ? Cette allusion ne vous donne-t-elle pas envie de « sauter » (« Jump ») et « danser toute la nuit » (« Dance the Night Away ») ? ». Une rumeur qui alla jusqu’à faire imaginer à certains médias que Van Halen allait profiter de cette apparition à cette cérémonie pour annoncer une tournée mondiale.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3