ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Eluveitie: celtic alliance


Don’t let the title mislead you: Origins, Eluveitie’s new album, is in no way a “back-to-the-roots” record. After all, it’s not like the Swiss band ever changed their musical direction. They remain faithful to the folk metal that has swept so many people off their feet and made them a flagship band of the genre. Following the path set by their previous albums, Eluveitie are going further in their exploration of the Celtic history and culture. The fact that they had to replace two members has obviously not changed a thing. They just keep increasing their fanbase and gaining ground, as their recent victory in the Swiss Music Awards (“Best national live performance”) aptly shows. Being the first ever metal band to receive such a prestigious award in Switzerland has beautifully paved the way for Origins.

We talked about the new album with Chrigel Glanzmann, leader, vocalist, musician and sole composer of the band. The subjects ranged from Gaulish mythology (another aspect of Celtic culture) to the record’s conception, and from the departures within the band to the new arrivals.

Read the interview…



Interview   

Eluveitie : l’alliance celtique


Il ne faut pas s’y tromper avec son titre, Origins, le nouvel album d’Eluveitie ne se veut pas un retour à quelque source musicale que ce soit. Pas que le combo suisse ait viré de bord ou vraiment changé avec le temps, après tout, il reste fidèle au folk metal qui a tant séduit par le passé et en a fait un chef de file du genre et une figure incontournable. Eluveitie continue sa route dans l’exploration de l’histoire et la culture celte, dans la continuité de leur discographie passée. Et que l’octuor ait eu à remplacer deux de ses membres n’y a rien changé, de toute évidence. Et puis, il faut croire qu’Eluveitie continue à séduire les foules et gagner du terrain puisqu’ils viennent d’être récompensés aux Swiss Music Awards dans la catégorie « Meilleure performance live nationale ». Il s’agit du premier groupe de metal à être aussi prestigieusement primé en suisse. De quoi bien préparer le terrain pour Origins qui sort dans quelques jours.

Et de Origins nous avons discuté avec Chrigel Glanzmann, leader, chanteur, musiciens et compositeur unique de la formation. Il nous parle de ce recueil, de la mythologie gauloise, autre pan la culture celte, qui lui sert de base, de sa conception, des départs qu’a connus le groupe, des nouveaux arrivants, etc.

Lire l’interview…



Interviews   

THE MUSIC NINA TREML-VETTERLI ALWAYS WANTED TO MAKE


Because there’s not much to be said about Coroner at the moment, it’s only logical that the media and the fans would find an interest in 69 Chambers, a rock/metal band whose first album was produced by vocalist Nina Treml’s husband, Tommy Vetterli, Coroner’s guitarist, before the man eventually joined the band. But looking for any musical link with Coroner would be a mistake.

69 Chambers is Nina’s band first and foremost – a fact her husband chose to respect by not involving himself too much in the composition process, in order to keep the detachment he needs as a producer. The style is therefore completely different. The first album featured strong grunge overtones, but this new record, Torque, is exactly what Nina always wanted to play, to quote her own words. This was made possible by a new team of musicians, keener on metal than the previous one. The result is much more metal that its predecessor, but still features the rock and pop sparks that so define the band’s identity.

We talked to the highly elegant Nina about this musical evolution and Tommy Vetterli’s contribution in terms of music and the media.

Read the interview…



Interview   

La musique que Nina Treml-Vetterli a toujours voulu faire


N’ayant pas grand chose à se mettre sous la dent de la part de Coroner, il est assez logique que la presse et les fans se soient intéressés à 69 Chambers, groupe de rock/metal dont le premier album fut produit par le mari de la chanteuse Nina Treml, le guitariste de Coroner Tommy Vetterli, avant que celui-ci n’intègre finalement la formation. Ce serait néanmoins une erreur d’y chercher un quelconque lien musical avec Coroner.

69 Chambers est avant tout le groupe de Nina, ce que son époux a souhaité respecter en évitant, par conséquent, de trop s’impliquer dans la composition afin, également, de garder son recul nécessaire de producteur. Le registre est par conséquent différent. Si le premier album avait des accents grunge prononcés, ce Torque correspond, selon ses propres dires, à la musique que Nina a toujours voulu jouer, ce qu’une nouvelle équipe de musiciens plus portés sur le metal que la précédente a rendu possible. En résulte donc un disque bien plus metal que le précédent, gardant les accents rock et pop qui avaient fait l’identité du groupe.

Nous nous sommes entretenus avec la très élégante Nina à propos de cette évolution musicale et de l’apport, tant médiatique que musical, de Tommy Vetterli.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front    Song For The Deaf   

69 Chambers : se prendre la porte de la chambre dans la tronche


Si vous êtes fan de Coroner, il vous faut sans doute vous faire à l’idée que, malgré la reformation du groupe uniquement pour des concerts et tous les fantasmes d’enregistrement que cela a pu faire naître, la frustration sera notre principal débouché. Tout juste pouvons-nous croire à la sortie d’un live après cette tournée. Mais si vous êtes tout de même fan de Tommy Vetterli de Coroner, alors 2012 est partie pour être une bonne année. Avec Helvetios, le dernier album d’Eluveitie, dont il a assuré la production de main de maître, il a permis la réalisation d’une des réussites de ce premier trimestre 2012. Et avec le nouvel album de 69 Chambers qui arrive, il est très probable qu’il puisse aussi marquer le second trimestre.

Pour rappel, 69 Chambers est le groupe de madame Vetterli, Nina Vetterli-Treml. Et depuis que la bassiste Maddy Madarasz a quitté le groupe en février dernier et que Nina a repris les quatre cordes en confiant la guitare à Tommy (il nous avait déjà avoué en juin dernier avoir intégré le groupe), 69 Chambers est désormais dominé par la présence du couple Vetterli. Si on ajoute à cela le fait que Tommy s’est chargé de la production et du mixage du nouvel album du groupe, pas besoin de disserter plus longtemps pour dire qu’on a hâte de poser nos oreilles sur cet opus novum.

Eh bien, ça s’écoute dans la suite…



Interviews   

Coroner : we agreed to meet up in a year’s time…


Precisely one year ago, Hellfest festival goers discovered the Coroner banner announcing that the band would be reforming for the 2011 edition of the festival. In fact we had the opportunity to speak with guitarist of the trio, Tommy Vetterli, who still seemed quite sceptic about the future of the band. He admitted having doubts about whether the band would be up to the challenge, even considering withdrawing if they were unsure of themselves, making an album was also not on their mind, etc.

A year later, on the 19th of June 2011, Coroner made it to the stage and performed an outstanding show for the Hellfest crowd. According to this, we simply had to speak with Tommy again in order to find out about his outlook today, see what future perspectives Coroner are considering and about many other things.

Here is the report of our conversation.



Interview   

Coroner : on s’était donné rendez-vous dans un an…


Il y a un an, presque jour pour jour, les festivaliers du Hellfest découvraient une banderole annonçant le show de reformation de Coroner pour l’édition 2011. Nous avions eu d’ailleurs l’occasion de nous entretenir avec Tommy Vetterli, guitariste du trio, qui lui même mettait encore un gros point d’interrogation sur l’avenir du groupe. Il avouait ne pas être sûr que le groupe allait être capable d’assurer, envisageant même de se rétracter s’ils n’étaient pas sûr d’eux, se fermait à l’idée de réaliser un album, etc.

Un an après, le samedi 19 juin 2011, Coroner monte sur scène et offre au public du Hellfest un show exceptionnel. Nous ne pouvions donc pas manquer de nous entretenir à nouveau avec Tommy, ce afin d’avoir son ressenti aujourd’hui, connaître les perspectives envisagées par Coroner et bien d’autres choses.

Cliquez ici pour lire le compte-rendu de cette petite conversation.



CR De Festival   

Hellfest 2011 : le fil rouge du dimanche 19 juin


Du 17 au 19 juin 2011, nous vous proposons un fil rouge en direct du Hellfest. Ce dernier se déroule à Clisson sous trois jours et réunit 80 000 personnes. Morbid Angel, Rob Zombie, In Flames, Coroner, Scorpions, Ozzy Osbourne, Kyuss Lives ! font partie des principales attractions de ce festival. Mais ils ne sont pas les seuls puisque près de 120 groupes sont présents au Hellfest. Un live report intégral de l’événement en instantané sans oublier des séquences backstages exclusives avec les artistes : voilà ce que vous propose Radio Metal durant ces trois jours de metal à Clisson.

C’est parti pour le fil rouge de la journée du dimanche 19 juin. Pour voir l’avancée de notre reportage, il vous suffit de recharger la page. Dans le but d’avoir une navigation optimale pour la lecture de ce fil rouge nous vous conseillons vivement d’utiliser le navigateur Firefox. Retrouvez également les fils rouges du jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin.

Lire la suite…



Vide(o)rdure   

Mille Petrozza s’en est-il vraiment remis ?


Le public de Cologne (Allemagne) a eu la chance d’assister à un bon jam entre les membres d’Exodus, Death Angel et Kreator le 19 décembre dernier sur le morceau d’AC/DC « Dirty Deeds Done Dirt Cheap ». Présent sur les lieux du Thrashfest, le mouchard de Radio Metal nous a signalé que c’était un peu trop hard pour Mille Petrozza (cf : l’interview de Tommy Vetterli de Coroner).

D’ailleurs comme Kreator et Coroner seront présents au Hellfest nous allons tenter d’organiser un match de boxe entre les deux musiciens et pour cela des gants choisis exprès pour l’occasion seront amenés aux protagonistes avec la bénédiction de Paul Amar himself. Enfin si c’est pour se faire virer du Hellfest 2011 comme Paul Amar l’avait été de la télévision à l’époque de son initiative malheureuse, ça ne vaut pas vraiment le coup non ? En même temps personne ne peut virer Radio Metal. Je suppose d’ailleurs que vous savez pourquoi. Non vraiment vous ne voyez pas ?

Bah parce qu’on est Radio Metal bordel !!!



Interviews   

Coroner : the existential matter


Coroner’s fans who were at the Hellfest this year were stunned to discover banners announcing Coroner as part of the 2011 edition of the festival, including the special mention “reunion show”. Stunned, because since they split up in 1995, this mythical progressive thrash metal band has always made it clear that there’s no way they would reunite. To the great displeasure of the fans who resigned, even if they kept on dreaming of seeing what was impossible becoming possible. Therefore, when they stumbled upon this ad they inevitably pinched themselves just to be sure they were not dreaming again.

This Swiss band, composed with Ron Broder (aka Ron Royce), Tommy Vetterli (aka Tommy T. Baron), and Marky Edelmann (aka Marquis Marky), has put out some of the greatest and most innovative music the metal world has ever known. In that regard, they became one of the most respected bands from the connoisseurs. Listen to such marvels like Mental Vortex or Grin: these albums are still ahead of our time.

Coroner’s presence at the 2011 Hellfest programming leads automatically to thousands of questionings. Therefore, we at Radio Metal tried to get some more information. By chance, at the same festival this year, Tommy Vetterli was here to help 69 Chambers out – the band of his lovely wife-to-be – bringing a little bit of his own magic to the stage. One of our performing monkeys caught Tommy right after the show in order to have a little chat with him. All the answers to the fans’ questions are here to be found, even though they are probably not what they expect… The least we can say is that Tommy is both a chilled out and quite frank person. He is not the kind of man who wonders too much, it is at least the way we felt meeting him. But when he has to answer questions he does not beat about the bush! He also made some revelations about Kreator, a band he has joined for two really controversial albums, and especially about its leader, Mille Petrozza, which are… quite a surprise!

Here comes the transcription of our improvised little chat…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3