ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Diablation : allégeance au métal noir


Que ça soit par nostalgie ou par une autre force obscure extérieure, une fatalité semble toucher les musiciens pionniers du black metal français : le retour aux fondamentaux semble inéluctable. L’initié de la scène peut aisément le comprendre tant les années 90 portent cette aura sombre qui participe amplement à l’histoire du metal en général. Tandis que Seth revenait plus tôt cette année vers ses racines musicales en donnant une suite aux Blessures de l’Âme, le parolier Vicomte Vampyr Arkames, à qui nous devons les textes de ce monument du metal extrême et qui a mis les voiles il y a déjà deux décennies, a fait son retour avec un tout nouveau groupe. Portant le nom Diablation, le projet ne fait nul mystère sur ses thématiques et ses intentions…

Si il y a une continuité entre ses premières œuvres avec Seth et les débuts d’Ad Inferna, groupe fondé avec Orias auquel il met un terme en donnant naissance à Diablation avec ce dernier, il ne faut pas y voir une répétition mais bien un véritable départ à zéro comme nous en informe V.V. Arkames dans cet entretien. Sous couvert de thématiques et métaphores sataniques ou lucifériennes, chaque nouvel album représente la face la plus noire de son personnage reflétant aussi un épisode de vie correspondant au moment de l’écriture. Entre bien des sujets parcourus lors de notre conversation, nous revenons avec le vampire sur le retour de sa flamme black metal…

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3