ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Nightwish : laisse voguer l’imagination


Permettez qu’on vous resserve un peu de Nightwish… Oh, rassurez-vous, si vous en avez assez bouffé depuis le départ/éviction d’Anette Olzon et avec toutes les infos relatives au film Imaginaerum, cette fois, c’est de l’info qui se boit. Le vin Imaginaerum. Ce ne sont pas les premiers (dernièrement même Amon Amarth l’a fait) et ce ne seront pas les derniers à vendre des boutanches, mais là, ça fait aussi produit dérivé de leur film. Et, du coup, en grand fan de Disney qu’est Holopainen, va-t-il avoir autant d’imagination pour le merchandising que la maison Mickey autour de cette réalisation, va-t-on aussi avoir droit à la peluche à l’effigie de la créature fantastique du film ?

Lire la suite…



Heavy Metal Food    Interview   

Kyuss Lives! dans Heavy Metal Food : John Garcia prend le temps


Au fil de mes entrevues Heavy Metal Food, je me rends compte que le sujet de l’alimentation passionne et ne laisse pas mes invités indifférents. Chacun d’eux apporte son avis sur la question et éclaire un peu plus notre rapport à la nourriture et à la difficulté de se nourrir sainement, encore plus lorsque l’on est en tournée. Cette semaine, avec Kyuss Lives! je vous livre les propos d’un vrai épicurien, propos qui vont vous faire saliver. En ce qui me concerne, j’ai terminé cette entrevue avec une folle envie de sardines espagnoles grillées au barbecue.

Stay Hungry. Stay Metal.

Gilles Lartigot « The Heavy Metal Cook »

Visionner et lire l’interview…



Potin   

Ouf ! La bière, c’est toujours metal !


Nous voilà rassurés. Avec tout ces mecs qui se lancent dans la viticulture (Maynard James Keenan, David Coverdale, Geoff Tate…), on commençait à se dire que nous devions nous monter une petite cave et nous lancer dans des dégustations et des critiques œnologiques (une tournure classieuse pour dire « s’enfiler un coup de rouge derrière la cravate »). Et ne parlons pas de tout ces zigotos qui nous leurrent en nous faisant croire que rien n’est plus black qu’un café noir (et avec le titre « Caffeine » sur le prochain Alice Cooper, on s’apprêtait à s’enfoncer dans cette illusion).

Mais comme rien n’est plus metal qu’un viking barbu tenant une corne débordante de mousse à la main, on pouvait compter sur Amon Amarth pour nous rappeler quelle est la boisson du métalleux par excellence en sortant sa propre bière, la Ragnarök (TRVE !!!) grâce à une brasserie de l’Indiana, Three Floyds : « une bière pour la fin des âges », « une bière avec laquelle trinquent les dieux en attendant la bataille », c’est ainsi qu’on nous vend la chose.

Et si jamais nous voulions résister à l’invasion viking d’une boisson maltée et rafraîchissante, Clutch arrive aussi avec leur stoner et « une ligne de basse prononcée de chocolat noir, de café et de malts noirs » : ce sont les saveur de la bière Clutch produite par la brasserie New Belgium et qui devrait achever de nous ôter de la tête l’idée d’accompagner un bon p’tit plat d’un verre de « AC/DC Highway To Hell Cabernet Sauvignon ».

Merci les mecs, l’image du metal est sauve.



Interview   

Queensrÿche : l’ivresse de la musique


S’il y a un groupe qui a toujours eu une relation faite d’amour et de haine avec son public, c’est bien Queensrÿche. Particulièrement depuis 1997 et un Hear In The Now Frontier Grungy incompris de la plus part des fans. Mais même avant encore, avec le pourtant légendaire Operation Mindcrime, le groupe avait été regardé de travers en présentant l’une des premières productions digitales, volontairement froide, piquante et davantage portée sur les aiguës par rapport aux standards de l’époque. Mais Queensrÿche n’a que faire des critiques qu’il subit régulièrement, rien que pour le fait de ne jamais répéter deux fois la même formule sur ses albums. Tout dans la discographie du groupe de Seattle n’est pas réussi, mais lorsque réussite il y a, elle est généralement grande. Preuve en est le superbe American Soldier et son concept poignant sorti en 2009.

Au final, c’est bel et bien l’amour de la musique au sens large, sans frontière, ni règle qui motive le chanteur Geoff Tate et sa bande. Un constat qui se vérifie lorsque l’on écoute ce dernier nous parler de Dedicated To Chaos, le nouvel album du combo dans les bacs depuis peu.

Mais, en marge de la musique, Tate a une autre passion : l’œnologie. Il possède d’ailleurs sa propre production de vins Insania. En bons français, amateurs de bon vin que nous sommes, c’était aussi l’occasion de nous attarder un peu sur le sujet en fin d’interview.

Entretien.



Potin   

No Glass !


Un site de vente en ligne suédois lance un coffret de trois verres à vin à l’effigie du logo de Motörhead. Un coffret qui ne coûte que la bagatelle de… 115 dollars (85 euros) ! Mais est-ce que les petits malins derrière cette idée ont bien choisi leur cible marketing ?

La réponse avec Ottö Head :

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.



Nouvelles Du Front   

Vin rouge, serpent blanc


Ce n’est pas tout d’ouvrir des restaurants, de créer des sauces, de sortir des livres de cuisines car qu’est-ce qu’on boit avec ça ? Sammy Hagar nous proposerait sans doute une tequila de son propre cru. Ce serait toujours ça en attendant que Lemmy ait une collection de Jack Daniel’s à son nom (non, je ne veux pas entendre parler de cette pub pour une bière) ou qu’Ozzy se lance dans un partenariat avec les producteurs de cognac Hennessy (en attendant dans le hip-hop, on prend une longueur d’avance). Mais ces boissons-là sont surtout appréciables en apéritif ou en guise de digestif. Alors avec quoi vais-je accompagner ma cuisse de dinde cuisinée par Vinne Paul ou ma côté de bœuf à la mode Dave Ellefson ?

Chers amis, j’ai dans ma cave un petit Whitesnake Zinfandel 2008 fort goûtu qui s’accommode très bien avec les viandes rouges. C’est du « petit Jésus en culotte de velours », si vous me passez l’expression. Vous m’en direz des nouvelles.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Il faut toujours de bons outils pour changer le sang en vin…


Tout le monde connaît Maynard James Keenan pour son investissement au sein de Tool[/urlb], de A Perfect Circle[/urlb] et de Puscifer. Mais peu savent que l’ancien étudiant de la très prestigieuse académie militaire de Westpoint est aujourd’hui viticulteur. Cette reconversion partielle est d’autant plus intéressante de par la situation géographique de l’exploitation. Cela n’a pas manqué d’attirer les curieux. Ainsi, deux réalisateurs ont suivi l’énigmatique frontman pendant un an. Le résultat sortira dans moins d’un mois sur les écrans.

Armez-vous de vos tire-bouchons, la cuvée d’informations primeur est au bout du lien…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3