ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Vulvodynia : Le Roi Slam


Le slam death est un dérivé du death metal plus violent, plus entraînant, plus guttural et plus lourd. Un genre que l’équipe de Suden Promotion s’évertue à propager dans la capitale avec ce soir un Gibus qui accueille une tournée avec en tête d’affiche Vulvodynia. Au programme : un spectateur qui fait des pompes sur scène, un directeur de label sur les planches, les membres du groupe dans un circle pit et un cours de sud-africain.

Commençons avec des visages bien connus des Parisiens. En effet, Child Of Waste est une formation de deathcore dont nous avons souvent croisé la route. Le groupe s’est brutalisé avec le temps pour notre plus grand plaisir et va même démarrer le set avec une nouveauté, « Shelter Of Ignorance », prévue sur leur prochain EP qui arrive bientôt. Comme un reptile, le chanteur fait pencher sa tête en avant avec un regard de possédé. Le tout s’exécute parfaitement, et même si tout le public n’est pas en mouvement, les applaudissements de la foule permettent de sentir l’enthousiasme. Le groupe regrettera peut-être que les spectateurs ne « cassent pas tout » comme annoncé par le chanteur, mais ils peuvent être fiers d’avoir déjà une belle maîtrise scénique ou rien ne sonne faux.

Lire la suite…



Live Report   

Soirée Saint-Valentin avec fleurs et Despised Icon au menu


Entre Igorrr, Popa Chubby et Lofofora, la sélection rock semble être assez éclectique aux Cuizines de Chelles. D’ailleurs est-ce un hasard si notre première rencontre avec cette salle de 250 places se fait le jour de la Saint-Valentin ? Mais oubliez tout ce que vous savez du 14 février et autres dîners aux chandelles, ce soir c’est pied dans les gencives et dévissage de nuque ! Car en effet, cette affiche luxueuse nous amène des mets de choix dans le brutal death et le hardcore. Au programme : de la brutalité en entrée avec Vulvodynia et Archspire. Au dessert, de la violence avec Malevolence et surtout une apparition rare des revenants canadiens que sont Despised Icon. Pendant que la pluie règne en dehors de la salle, on se prépare à bouger pour sécher ses vêtements en compagnie d’une affiche d’une rare violence mais nous montrant divers aspects du brutal death et du hardcore.

On démarre avec Vulvodynia, un groupe sud-africain que l’on aura la joie de retrouver à Paris en mai prochain, au Gibus, grâce à Suden Promotion. Le son est faible et les lumières très pauvres. Mais pour contrer cela, la musique est heureusement dynamique et donne des envies de bouger, chose dont spectateurs ne se priveront pas. Pas de place pour la timidité ce soir, dès les premiers riffs de Vulvodynia les spectateurs se lancent dans la création d’un pit nerveux. La musique est grasse, entraînante, et n’a pas d’autre prétention que de nous vider la tête. On n’aurait pas pu trouver mieux pour ouvrir cette soirée boucherie.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3