ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Orange Goblin montre les crocs


Orange Goblin en a gros. A la fois contents d’une situation où ils sont en mesure de faire vivre le groupe sans avoir à trahir leurs principes et céder aux pressions, mais aussi forcément un peu déçus que la tentative de vivre du groupe ces dernières années ait échouée. Surtout un peu frustrés, comme le répète le frontman Ben Ward, de ne pas avoir encore obtenu la reconnaissance qu’ils estiment mériter. Sans même parler d’une exaspération certaine face à l’évolution du monde. Voilà pourquoi avec leur nouvel album The Wolf Bites Back, Orange Goblin montre les crocs !

Un album qui se veut sombre et agressif, mais surtout tâtant différents terrains où le groupe montre un bel éventail de couleurs, avec toujours en ligne de mire son espace de prédilection : la scène. Voilà de quoi nous parle le loquace et passionné Ben Ward, mais pas que, puisque nous discutons également des maîtres parmi les maîtres : Motörhead et Black Sabbath. Deux influences majeures dont Orange Goblin devient le direct héritier depuis leur disparition du paysage, et au sujet desquels il partage quelques anecdotes.

Lire l’interview…



Conférence De Presse   

Orange Goblin : vivre de son art, c’est tout un art


Ben Ward impressionne. Par sa carrure, il ne saurait s’en laisser conter par quiconque. Une bonne tête au dessus de tout le monde, quand il parle, l’audience se tait. Et pas forcément par une présence physique impressionnante mais plutôt parce que sa perspective de l’industrie musicale et du métier de musicien est plutôt originale et atypique. C’est en effet en position de jeunes quadras que le bonhomme et ses potes ont décidé de vivre d’Orange Goblin, après dix huit années passées à imposer leur stoner aux relents doom, voire punk sur les scènes du monde entier.

Fier représentant de l’incroyable scène stoner britannique au Motocultor de Saint-Nolff où ils ont joué le dimanche soir parmi les têtes d’affiche, le groupe a forcément d’autres impératifs de tournée et de sorties de disques maintenant qu’il doit vivre de son art. Cela a-t-il entaché leur propension à créer ? Cela a-t-il diminué leur enthousiasme à tourner ? Apparemment pas le moins du monde, car quand on a la chance de vivre de sa passion, la pilule est tout de même plus facile à avaler. Ben Ward (chant), Chris Turner (batterie) et Martyn Millard (basse) nous ont raconté, entre autres, comment ils vivent cette période si particulière de la vie d’un groupe.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3