ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Stuck Mojo, partie 2 : fidèle à la parole libre


Rich WardLes élections présidentielles sont toujours propices à libérer la parole politique chez les artistes, ce n’est pas un hasard si les musiciens de Rage Against The Machine sont de retour cette année sous le patronyme de Prophets Of Rage pour renvoyer à la face du monde leurs chansons engagées. Et ce n’est pas non plus un hasard si Stuck Mojo a choisi 2016 pour faire son retour avec son nouvel album Here Come The Infidels.

Rich Ward l’a prévenu, certains trouveront les paroles offensantes, mais pas parce qu’il y a une volonté d’offenser mais parce qu’on est, selon lui, devenu une société molle. Ce n’est donc pas tant un album de prises de positions politiques qu’une revendication de liberté de parole, et même de liberté tout court, dans un monde que Ward constate comme étant de plus en plus muselé.

Dans l’entretien qui suit, il n’est donc pas question de musique – pour ça on vous renvoie vers la première partie – mais de politique et de religion où Rich Ward nous explique sa vision et son militantisme libertaire, indispensable pour comprendre l’artiste et son oeuvre avec Stuck Mojo. A quelques jours du résultat d’une des élections américaines les plus sulfureuses et commentées de l’histoire, voilà de quoi continuer à alimenter les débats et réflexions sur nos sociétés.

Lire l’interview…



Interview    Nouvelles Du Front   

Fozzy : do you wanna start an album ?


Rich WardLe guitariste Rich Ward est sur tous les fronts ! Il s’apprête à sortir fin juin son nouvel album avec Stuck Mojo, Here Come The Infidels, le premier en huit ans, pour le moment uniquement via Pledge Music, mais on a également appris de la part du catcheur et chanteur Chris Jericho en décembre dernier qu’un nouvel album de Fozzy, successeur de Do You Wanna Start A War sorti en 2014, était également en préparation.

Du coup, nous avons profité d’avoir Ward en ligne à l’occasion de la sortie de l’album de Stuck Mojo, pour aller à la pêche aux informations et lui poser quelques questions en rapport avec Fozzy, histoire de vous en donner quelques nouvelles.

Voici le compte-rendu de nos échanges sur le sujet, en attendant la (très) longue interview à venir où nous parlerons en profondeur du nouvel album de Stuck Mojo et de son histoire récente.

Lire l’interview…



Interview   

Rich Ward, partie 2 : quel avenir pour Stuck Mojo ?


Stuck MojoCela fait six ans maintenant, depuis l’expérimental et déroutant The Great Revival que Stuck Mojo, l’un des talentueux pionniers du rap metal, n’a plus donné signe de vie. Pourtant on ne peut pas dire que son leader, le guitariste Rich Ward, se soit tourné les pouces, ayant sorti pas moins de trois albums avec Fozzy, groupe fondé avec le catcheur Chris Jericho et à l’origine supposé n’être qu’une blague mais qui a connu un certain essor ces dernières années.

Et comme nous avions justement le bavard Rich Ward au téléphone à l’occasion de la sortie de Do You Wanna Start A War, le nouvel album de Fozzy, et qu’il avait encore du temps devant lui, nous en avons profité pour le cuisiner au sujet de Stuck Mojo, histoire au moins d’avoir des nouvelles quant au statut de ce groupe et ce que l’on pouvait en attendre. Un échange instructif qui permet de comprendre bien des choses, même si l’avenir paraît des plus incertains pour le groupe, le guitariste parlant même du frontman Lord Nelson au passé…

Lire l’interview…



Interview   

Rich Ward, partie 1 : Fozzy sort les armes


Étonnant chemin que celui emprunté par Fozzy, ayant débuté comme un projet parallèle parodique de reprises, formé par des membres de Stuck Mojo et le catcheur américain Chris Jericho originellement sous le nom loufoque de Fozzy Osbourne, pour finalement muter en une formation de metal tout ce qu’il y a de plus sérieuse et rencontrant un certain succès. C’est d’ailleurs cette réussite qui les a, en partie, poussés à miser davantage sur les capacités du groupe. Et si les fans de Stuck Mojo – aujourd’hui au point mort – font grise mine, c’est quand même tant mieux car Fozzy permet de mettre en lumière le talent immense du guitariste et compositeur Rich Ward, dit « The Duke ». Un « riffeur » incroyable et prolifique qui a toujours la bonne intuition pour allier efficacité et originalité. Et c’est précisément ce que démontre le nouvel album du groupe, intitulé Do You Wanna Start A War, où ils se sont donnés la liberté d’exprimer toutes les facettes de leur personnalité musicale.

Rich Ward est par ailleurs un homme à la fois bavard et faisant preuve d’une grande intelligence, il n’est donc presque pas étonnant de voir, une fois notre entretien terminé, que pas moins de deux heures (!) ce sont finalement écoulées. Alors, dans un souci de rendre tout ceci digeste et organisé, l’interview que nous vous proposons et proposerons dans les semaines à venir sera découpée en trois parties. La première que vous retrouverez ci-dessous se focalise sur Fozzy et son nouvel album. Dans la seconde, le guitariste nous parlera de Stuck Mojo en répondant aux questions que de nombreux fans se posent certainement et fera le point avec nous sur le futur de la formation de rap metal. La troisième regroupera des thèmes plus généraux mais tout aussi passionnants.

Lire l’interview…



Éditorial   

Vous avez un message.


Les aléas de notre activité ont parfois une dimension comique dans la mesure où nous avons affaire à des artistes et, à plus forte raison, à des rockeurs. Un rockeur, c’est un grand gamin, c’est quelqu’un qui aime jouer les imbéciles même s’il ne l’est pas, c’est quelqu’un qui aime ne pas respecter les règles. Ce qui conduit le monde professionnel de la musique rock à vivre avec des règles différentes de celles de la plupart des environnements de travail.

Il serait impensable, par exemple, d’annuler un rendez-vous professionnel pour cause de « bringue la veille ». Or, c’est déjà ce qu’il nous est arrivé d’entendre lorsqu’on nous informait du report d’une interview. Il n’y a également que dans le rock qu’un entretien peut être annulé parce que « le management a perdu le musicien quelque part ». L’absurde, sans devenir une règle, est plus pris en compte et est plus toléré qu’à la normale.

Lire la suite…



Metalanalyse   

Fozzy se change mais ne change pas


« Beaucoup d’artistes disent ça, mais c’est vraiment la meilleure chose que nous ayons faite, cet album pousse à son paroxysme tout ce que Fozzy fait de mieux, à savoir du heavy avec des refrains très mélodiques et des harmonies » annonce le chanteur Chris Jericho parlant du nouvel album Sin And Bones. Déclaration par laquelle Jericho prend le soin de se démarquer de l’enthousiasme à chaud de ce genre d’affirmation. Ce nouvel album est pour lui le meilleur, pas tant pour la qualité des chansons que pour la manière dont il couvre tous les aspects de la musique de Fozzy.

En cela, Sin And Bones est effectivement une carte de visite représentative de ce que Fozzy représente aujourd’hui, excluant cependant toute trace du passé parodique du groupe. En cela, il est dans la droite lignée de son prédécesseur Chasing The Grail, lui aussi assez varié, ce qui mesure de ce fait l’effet que peut produire Sin And Bones.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Il Fozzy faire : ils ont décidé de se prendre au sérieux


Pour un groupe parti d’une blague, on peut dire qu’aujourd’hui, ils ne font plus vraiment rire !

En effet, Chasing The Grail, le nouvel album de Fozzy est dans les bacs et force est de constater que c’est une bombe. Un power metal gras, aux facettes multiples et emprunt de la magie de Rich « The Duke » Ward, guitariste des redoutables Stuck Mojo. Mais c’est surtout par le biais de son frontman que Fozzy à entretenu depuis le début le buzz : il s’agit de la star de catch Chris Jericho, devant qui on ne peut que s’incliner pour ses capacités vocales. Et de toutes manières il nous mettrait une tarte, alors autant obtempérer.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Clisson
    Slider
  • 1/3