ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Andrew Watt (ex-CALIFORNIA BREED) dévoile le clip vidéo de la chanson « High »


Andrew Watt, qui s’est fait connaître à travers le groupe CALIFORNIA BREED (avec Glenn Hughes et Jason Bonham), dévoile le clip vidéo de la chanson « High ». Celle-ci fait partie de l’EP du même titre sorti en octobre dernier chez Republic Records. Voir le clip…



News Express   

Andrew Watt (ex-CALIFORNIA BREED) dévoile le clip vidéo de la chanson « Ghost In My Head »


Andrew Watt, qui s’est fait connaître l’an dernier à travers le groupe CALIFORNIA BREED (avec Glenn Hughes et Jason Bonham), dévoile le clip vidéo de la chanson « Ghost In My Head » réalisé par Sherif Higazy. Celle-ci fait partie de l’EP du même titre sorti le mois dernier chez Republic Records. Voir le clip…



News Express   

Le guitariste Andrew Watt (ex-CALIFORNIA BREED) dévoile la chanson « Ghost In My Head »


Le guitariste Andrew Watt (ex-CALIFORNIA BREED) dévoile la chanson « Ghost In My Head ». Celle-ci apparaît sur son premier EP solo, intitulé Ghost In My Head, qui vient de sortir via John Varvatos Records/Republic Records. L’EP a été produit par Alain Johannes (ELEVEN, QOTSA, THEM CROOKED VULTURES) et les parties de batterie de ces quatre titres ont été assurées par Chad Smith (RED HOT CHILI PEPPERS) et Joey Castillo (ex-QOTSA, DANZIG). Ecouter la chanson…



Interview   

Glenn Hughes en quête de bonheur


Glenn Hughes liveIl est certain que les séparations successives, en seulement deux ans, de Black Country Communion puis California Breed, deux groupes talentueux en lesquels il plaçait à juste titre beaucoup d’espoir, ont été des douches froides pour le chanteur-bassiste Glenn Hughes ; ça lui a même brisé le cœur, à deux reprises coup sur coup, explique-t-il. Il revient là-dessus dans l’entretien qui suit et nous en dit plus notamment sur la fin de California Breed. Un sujet sur lequel il s’était encore assez peu exprimé jusqu’à présent.

Mais pas question pour Glenn Hughes de se morfondre ou ruminer une quelconque rancœur. Sa mission : la recherche du bonheur en tant qu’artiste, acceptant les nouvelles règles du jeu de l’industrie musicale actuelle, très différentes de celles qu’il a pu connaître par le passé. C’est pourquoi il revient aujourd’hui avec sa carrière solo, sept ans après l’avoir laissée avec l’album First Underground Nuclear Kitchen. Mais pas question non plus d’abandonner tout de suite le rock pour le voir retourner à son amour pour la funk, et c’est pour cela qu’on le verra dès octobre dans une tournée en Europe – dont un passage au Divan Du Monde à Paris – accompagné du très talentueux et prestigieux ex-Whitesnake Doug Aldrich à la guitare.

Et des guitaristes de talents Hughes a pu en connaître dans sa carrière, dont un certain Tommy Bolin dont les quarante ans de l’album Teaser seront célébrés en septembre avec une réédition spéciale. L’occasion de parler de ce regretté guitariste disparu trop tôt et de dévier sur d’autres sujets tels que le guitariste Ritchie Blackmore ou The Purple Album de Whitesnake sorti récemment.

Lire l’interview…



Interviews   

California Breed on a bright, sunny highway


Glenn Hughes, aka The Voice Of Rock, is unstoppable and ineradicable. According to him, it only took him a week to get over the fact that Black Country Communion would not go on following Afterglow, owing to Joe Bonamassa’s inability (or lack of desire) to tour with the band. It was his encounter with a young prodigy, guitarist Andrew Watt, that truly prompted him to create California Breed with his rhythm buddy Jason Bonham. Three generations getting together in the name of rock – the symbol is strong, and the result is one of the most remarkable albums of 2014.

Glenn Hughes might be the oldest guy in the band, but the passion and the voice are still there. Few guys from his generation can pride themselves on being in such form. « anybody has to keep up with me », he confesses. The future is bright for California Breed, and the highway that is stretching before the band isn’t blocked by a single obstacle.

Let’s talk about all that with Hughes in the following interview…



Interview   

California Breed sur l’autoroute du soleil


Glenn Hughes, dit The Voice Of Rock, est inarrêtable, indéboulonnable. A peine les perspectives de poursuite de Black Country Communion éteintes après l’ultime Afterglow, suite à l’incapacité (ou le manque de volonté) de Joe Bonamassa de tourner avec la formation, il ne lui a pas fallu plus d’une semaine, selon ses dires, pour passer à autre chose. Et c’est sa rencontre avec un jeune prodige, une authentique perle rare, une révélation même, en la personne du guitariste Andrew Watt, qui a vraiment déclenché la fondation de California Breed avec son désormais partenaire rythmique Jason Bonham. Trois générations réunies pour l’amour du rock, la symbolique est forte, le résultat remarquable, avec sans conteste l’un des albums marquant de cette année 2014.

Si Glenn Hughes est le doyen de la bande, nul doute qu’il a encore toute sa pêche, sa passion, sa voix. Rares sont ceux de sa génération à pouvoir se targuer de tenir une telle forme. « Il faut pouvoir tenir mon rythme » reconnait-il d’ailleurs. Et c’est bel et bien remonté comme jamais qu’il tient les rênes d’un California Breed plein d’avenir, une autoroute se dressant devant lui, sans l’ombre d’un obstacle.

On en parle avec Hughes dans l’entretien qui suit…



Nouvelles Du Front   

Glenn Hughes & Jason Bonham : du Black Country à la Californie


Si la disparition de Black Country Communion courant 2013 n’aura pas fait de remous, c’est sans doute parce que la fin était déjà visible à l’horizon dès l’été 2012. En pleine promo pour ce qui s’est avéré être leur ultime album, Afterglow, Glenn Hughes pointait du doigt les obligations du guitariste Joe Bonamassa qui empêchaient le supergroupe d’atteindre ses ambitions et, pour cela, l’existence de leur quatuor (avec le batteur Jason Bonham et le clavier Derek Sherinian) arriverait bientôt à son terme.

Des déclarations qui ont semble-t-il blessé Bonamassa qui se retrouvait affublé du masque de Judas, lui qui, comme il l’a ensuite raconté à Music Radar, s’était déjà senti exclu, mis à l’écart par Hughes, en studio lors de l’enregistrement de leur opus n°3. En avril 2013, il affirmait enfin que pour lui, BCC, « ce n’était plus amusant », « par bonheur, [il n’était] plus impliqué », c’était donc fini. Entre temps, Hughes s’était quand même fendu d’une ultime accusation envers le guitariste pour montrer que si il n’y avait plus d’avenir possible pour BCC, c’était parce que « Joe est parti et ne nous autorisera pas à garder le nom. Sympa, pas vrai ? Jason, Derek et moi continuerons quand ce sera le bon moment. » Et le temps est donc venu pour le chanteur-bassiste de dévoiler son nouveau bébé.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3