ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Arch Enemy : passation de pouvoir


S’il y a bien un combo, quand on évoque les groupes de metal extrême menés par une chanteuse, auquel on pense instinctivement c’est les Suédois d’Arch Enemy. La popularité du groupe n’est plus à démontrer, et cette réussite revient en bonne partie à l’apport d’Angela Gossow, son emblématique frontwomam, particulièrement appréciée (et respectée) des metalheads, qui a posé ses bagages chez Arch Enemy après que ces derniers aient remercié Johan Liiva en 2000.

Mais voilà, une page se tourne : « Après 13 ans de pur metal, 6 albums studio et un nombre incalculable de tournées sur cinq continents », hier 17 mars, Angela Gossow annonçait quitter son poste de chanteuse, officiellement récupéré par Alissa White-Gluz des Montréalais The Agonist. La blonde allemande affirme ressentir « le besoin d’entrer dans une nouvelle phase de [sa] vie, d’être avec [sa] famille et de poursuivre d’autres centres d’intérêt. » Toutefois, si Gossow n’assurera plus sur le devant la scène, elle restera proche du groupe, dans l’ombre, s’occupant essentiellement de son management, tâche qu’elle assurait déjà jusque là, et son héritage pour le groupe ne cessera de perdurer comme le souligne Michael Amott, pilier du combo : « Nous serons éternellement reconnaissants envers Angela pour toute sa passion, son travail acharné et son talent. Son héritage est immense et sera toujours une grande partie de l’histoire de la bande. Nous nous sentons très fiers de ce qui a été accompli dans le passé, mais aussi impatients de nouveaux combats et de nouvelles victoires. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Headbanguez pour les phoques


J’ai beau être un omnivore, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur les conditions d’abbatage de ce que je mange quand je prends ma barquette de viande au supermarché. Merci au Heavy Metal Cook qui a transformé mes petites courses en parcours éthiques… Mais qu’on ne cherche pas à me convertir au végétarisme ; le seul suffixe -isme me fait automatiquement hérisser le poil.

En tout cas, je respecte énormément l’action de ceux qui se battent pour défendre les droits des animaux. C’est un type qui, à huit ans, voulait filer son argent de poche à la WWF pour sauver les pandas qui vous le dit. Autant dire que l’Animal était un métalleux précoce. Car dans la liste de ce qui est metal et ce qui ne l’est pas, la défense des animaux est très vraisemblablement dans la colonne « oui ».

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3