ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Track By Track   

Evanescence’s new album in depth


We had the opportunity to listen to the new Evanescence album that’ll hit the racks in France mid-October, and we share our impressions just below because we’re always thinking about you! This album won’t disorient the fans of Amy Lee’s band since it was completely made for the radios. “Commercial” metal fans will like it, and haters of this kind of music will probably forget this record as soon as they finish listening to it!

You don’t listen to Evanescence to hear a new sound, you listen and like Evanescence because of their catchy melodies. Melodies that can be easy or even dull, let’s face it, but pleasant nonetheless. This fourth record plainly entitled Evanescence totally confirm this. The chorus gets easily stuck in your mind and that’s what we expect from a band like Evanescence: they do what they do best – melodies – and leave the musical Revolution with a capital R to other artists who’d rather experiment and explore foreign fields.

This Evanescence record is sometimes quite tedious, but that doesn’t make it a bad one, far from that.

Explanations…



Titre À Titre   

Retrouvez tous les détails sur le nouvel album d’Evanescence


Nous avons pu écouter le prochain album d’Evanescence qui sera dans les bacs français à la mi-octobre et nous vous faisons partager nos impressions ci-dessous car nous pensons sans cesse à vous ! Cet album ne dépaysera nullement les fans de la formation d’Amy Lee car il est totalement calibré radio. Les amateurs de metal « commercial » le trouveront donc réussi et ceux qui détestent ce genre de musique n’en garderont très probablement aucun souvenir !

Mais on n’écoute pas un artiste comme Evanescence pour entendre un nouveau son, on écoute et apprécie Evanescence pour son sens de l’accroche et de la mélodie. Des mélodies faciles voire parfois plates, convenons-en, mais qui restent très souvent agréables. Ce quatrième disque sobrement intitulé Evanescence est d’ailleurs un album qui corrobore parfaitement le propos précédent. Les refrains entrent dans la tête assez facilement et c’est finalement ce qu’on demande avant tout à un groupe comme Evanescence : à savoir faire ce qu’il sait faire de mieux (la mélodie) et laisser la Révolution musicale – avec un grand R – à d’autres artistes qui aiment expérimenter et explorer des territoires inconnus.

Ce disque d’Evanescence est parfois très lassant mais ce n’est pas pour cette raison qu’il est mauvais. Loin de là même.

Explications…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3