ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Children Of Bodom : « bienvenue dans la putain de vie du rock n’ roll motherfucker ! »


Il a fallu attendre trois ans et demi depuis I Worship Chaos pour voir Children Of Bodom délivrer son dixième album, mais tout vient à point à qui sait attendre et Hexed s’apprête à investir les bacs et autres plateformes numériques. Hexed, ça veut dire « maudit » ou « victime d’un envoûtement » dans la langue de Shakespeare. « Quand j’ai écrit la chanson, j’avais le sentiment d’être maudit, comme si quelqu’un m’avait jeté un sort », nous raconte le frontman Alexis Laiho.

Il poursuit : « Quand j’écris des textes, c’est pour évacuer la négativité qui me trotte en tête, et là j’avais ce sentiment à exprimer. Mais quand Hennka et moi avons commencé à discuter du titre de l’album, j’ai comme d’habitude balancé des idées mais c’est lui qui a suggéré Hexed, vu que c’était déjà une des chansons. J’ai trouvé que c’était simple et plutôt cool. Donc c’est devenu le titre. Et il se trouve que ça colle bien à l’ensemble, car le groupe a connu pas mal de déconvenues l’année dernière, rien de très grave mais des trucs chiants, et même la putain de date de sortie de l’album n’a pas arrêté d’être repoussée. Il sort enfin en mars mais j’ai toujours cette frustration par rapport à la date de sortie. Donc on avait vraiment l’impression que tout le putain d’album était maudit, d’une certaine façon. »

Lire l’interview…



Interview   

Children Of Bodom entre routine et chambard


Alexi Laiho & Janne Wirman - Children Of BodomLorsque l’on parle au claviériste Janne Wirman et au guitariste-chanteur Alexi Laiho de Children Of Bodom, il est amusant d’entendre l’un chérir les rares moments de routine que rencontre le groupe et l’autre ne pas pourvoir vivre sans un minimum de chambard autour de lui – expliquant ainsi le titre du nouvel album I Worship Chaos, « je vénère le chaos » en français. Et c’est certainement là les passages les plus intéressants de notre discussion, lorsque les musiciens nous laissent un peu rentrer dans leur personnalité et leur vie de tous les jours.

Une vie qui s’avère définitivement « hors norme », mais tel est le lot de tous les artistes qui se voient vivre de leur art. Et si le groupe a su mettre en place une routine pour mieux se concentrer sur la composition de son nouvel album, c’est bel et bien un grand changement qui en a tout juste précédé l’enregistrement : le départ du guitariste Roope Latvala dont les deux musiciens interrogés nous expliquent les raisons et conséquences.

Voilà en substance la teneur de nos échanges, avec bien sûr quelques explications sur le contenu de l’album lui-même et quelques généralités qui en découlent, comme les sources d’inspirations de Laiho. Un album où Children Of Bodom se dit renaître, avec une musique qui, sans revenir sur ses débuts de carrière, renoue un peu avec une approche plus simple et accrocheuse.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3