ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le scandale du reportage Zone Interdite sur le HELLFEST dans les médias généralistes


Alors que la pétition de la metalleuse orléanaise Alison Couteau pour exiger des excuses de la part de M6 atteint aujourd’hui, cinq jours après sa création, les 40 000 signatures (sur les 70 000 requises), l’affaire du reportage de Zone Interdite sur le HELLFEST qui a provoqué un tollé dans la communauté metal commence à atteindre les médias nationaux généralistes. Les sites de L’Express, Le Nouvel Observateur, Les InRocks ou encore France 3 Pays-De-Loire font état du mécontentement général et dénoncent le reportage, citant pour certains l’article de Radio Metal publié jeudi dernier. Télérama a publié aujourd’hui un article que nous vous conseillons. Cliquez ici pour en savoir plus…



Nouvelles Du Front   

M6 et le Hellfest : apocalypse à Clisson !


Métalleux, satanistes, bikers, hard rockeurs qu’ils se disent alors qu’au final ce n’est qu’une horde de zombies gothiques qui envahit la petite commune paisible de Clisson. Ces individus non-civilisés (non mais sérieux, les mecs ne vont pas au resto, à l’hôtel et ne visitent pas le château de la commune ! Quel manque de civilité !) sont en quelque sorte des parasites extrémistes qui prennent honteusement possession de Clisson, poussant TOUS les habitants de la communes au désespoir ! La faute, bien entendu, au Hellfest.

Voilà, en un résumé aussi grossier qu’a pu l’être M6 hier soir, ce qu’a offert à la ménagère de plus de quarante ans la chaîne avec son Zone Interdite coup de poing. Le thème du reportage : la révolte des habitants face aux invasions de touristes. Et, étrangement, le Hellfest a été pris pour cible. Quand on pense tourisme on pense quand même davantage aux plages du sud et aux montagnes savoyardes, mais rarement à un événement culturel (hormis quelques grands événements du style de la Fête Des Lumières de Lyon qui brasse plusieurs millions de personnes sur une semaine mais qui n’embête sans doute aucun habitant). Mais pourquoi pas.

Hier soir, le Net s’est enflammé. Tout du moins, du côté de la communauté metal. Offusquée par les clichés véhiculés (inutiles de les lister, vous les connaissez sur le bout des doigts) à travers le reportage, certains en son sein hésitaient à en rire ou a littéralement en pleurer. Et pour cause ! Quand les premiers termes employés afin de « définir » les festivaliers sont « Des hordes de zombies gothiques déferlent sur la ville », inutile de préciser que le ton du reportage ne va pas casser les bonnes vieilles habitudes de la chaîne sur ce sujet.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3